Les impôts en France

En tant que personne qui vit en France ou qui gagne de l'argent à partir de la France, vous pouvez payer des impôts sur les éléments suivants, entre autres :

- les revenus personnels, sur une base annuelle,

- les investissements,

- les revenus des sociétés ou des entreprises,

- les héritages,

- le patrimoine,

- les biens et services achetés.

 

Impôts sur le revenu

Il existe essentiellement deux types d'impôts sur le revenu en France :

- l'impôt sur le revenu français (IRF),

- les cotisations sociales (ou charges sociales).

Si vous êtes résident en France, vous êtes redevable de l'impôt en France sur vos revenus. Deuis début 2019, le système PAYE (Pay-As-You-Earn) est utilisé de manière universelle dans toute la France. Au lieu de remplir une déclaration de revenus et de payer les impôts dus pour l'année précédente, vous serez imposé directement à la source des revenus, sous forme de paiements mensuels. Les revenus soumis au système PAYE comprennent également les revenus de retraite (tels que les pensions ou les rentes), les revenus d'outre-mer, les congés de maladie et de maternité et les revenus locatifs.

Les taux d'imposition sur le revenu en France dépendent du fait que vous soyez célibataire ou marié, que vous ayez ou non des enfants et, le cas échéant, de leur nombre, ainsi que de vos revenus et de votre statut d'indépendant. Les non-résidents paient généralement l'impôt sur leurs revenus d'origine française à un taux minimum de 20 % pour les revenus d'origine française jusqu'à 27 519 € et de 30 % pour les revenus supérieurs à ce seuil. 

Comment dois-je déclarer mon impôt sur le revenu ? 

Grâce au nouveau système PAYE, pour chaque salaire mensuel perçu, vous paierez votre impôt sur le revenu sur-le-champ, en temps réel. Ce sera le cas pour différentes sources de revenus ; par exemple, si vous êtes employé de manière traditionnelle, votre employeur déduira votre impôt sur le revenu de votre salaire et le versera directement à l'administration fiscale. En général, les exceptions au système PAYE concernent les revenus d'investissement (y compris les gains des contrats d'assurance-vie), les plus-values des placements financiers et immobiliers, et les revenus non français.

 

La taxe de résidence / taxe d'habitation

Si vous êtes locataire en France, vous devrez peut-être payer la taxe d'habitation. Toutefois, à partir de 2020, si votre revenu imposable est inférieur à un certain seuil, à savoir 27 432 €, vous n'aurez pas à payer de taxe d'habitation. Au-dessus de ce seuil, vous devrez payer un certain montant.

Le montant de cette taxe dépend de la taille et de l'état du bien, ainsi que des taux fixés par les communes locales. Les maisons de grande valeur sont également soumises à un prélèvement supplémentaire pour base élevée et sur les maisons secondaires de 0,2 % pour les maisons primaires, si la valeur imposable dépasse 4 573 € ; 1,2 % pour les maisons secondaires si la valeur imposable est comprise entre 4 573 € et 7 622 € ; et 1,7 % pour les valeurs supérieures à 7 622 €.

 

La redevance audiovisuelle

La redevance audiovisuelle (actuellement 139 €) est une taxe sur la possession d'un ou de plusieurs téléviseurs (vous n'êtes facturé qu'une seule fois) dans votre maison, même si vous ne l'utilisez que pour regarder des DVD, et figure sur la même facture fiscale française que la taxe de résidence locale. Si vous ne possédez pas de téléviseur, vous devez le déclarer dans votre déclaration annuelle de revenus en France.

×
Stay Informed

When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

L'aide au logement pour les étudiants