Colloque : Projection Probabiliste des Émissions de Carbone et de la Température Globale

Adrian Raftery (Professeur à l’Univ. de Washington, Seattle), lauréat de la Chaire d'excellence de la FSMP en 2020, organise un colloque intitulé Projection Probabiliste des Émissions de Carbone et de la Température Globale le jeudi 30 septembre de 16h30 à 18h en Amphithéâtre Hermite de l'Institut Henri Poincaré, 11 rue Pierre et Marie Curie, Paris 5eIl se tiendra en français et présentiel uniquement.

 

 

Résumé

Les projections récemment publiées du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) jusqu'en 2100 donnent des fourchettes probables d'augmentation de la température mondiale dans cinq scénarios illustratifs pour la population, la croissance économique et l'utilisation du carbone. Cependant, ces projections ne reposent pas sur une approche entièrement statistique. Ici, nous utilisons l'identité de Kaya pour développer une prévision probabiliste des émissions de CO2 pour chaque pays, et du changement de température jusqu'en 2100. En utilisant des données pour 1960-2015, nous développons un modèle hiérarchique Bayésien commun pour la croissance future de la population, le produit intérieur brut  et l'intensité en carbone, et nous l’utilisons pour développer des projections probabilistes de l'augmentation de la température globale. Sur la base de celles-ci, nous esquissons des réponses aux questions : le monde est-il sur la bonne voie pour limiter le réchauffement climatique à 2°C ? Les pays sont-ils sur la bonne voie pour tenir leurs promesses dans le cadre de l'Accord de Paris? Même si les promesses étaient tenues, cela suffirait-il pour atteindre les objectifs de réchauffement de 2°C ou 1,5°C ? Sinon, combien faut-il de plus ?

 

Actu exemple 1

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://sciencesmaths-paris.fr/